Véranda en alu, plastique ou fer forgé : pour laquelle opter ?

La création d'une pièce supplémentaire est la première raison pour acheter une véranda. Utilisable toute l’année, cette construction amène en plus un cachet incontestable, en en restauration aussi bien qu'en neuf. Les parois vitrées rendent encore le lieu particulièrement lumineux. Une véranda devient aussi bien salon que serre.

Devis vérandas aluminium toitures en verres

Attention, renseignez-vous auprès de votre mairie : une déclaration de travaux peut être nécessaire pour la construction. Les délais de délivrance peuvent alors atteindre trois mois. Sol, Toiture, murs... : l'édification d’une véranda exige de nombreux travaux.

Il convient d'abord de réaliser une dalle, de préférence foncée pour capter le rayonnement solaire, puis éventuellement ajouter un revêtement. Les ouvertures aussi bien que les parois exigent un double vitrage car il convient d'assurer l’isolation du reste du logement. Le toit est composé de plusieurs matières : plastique, panneaux opaques, tuiles... D’autres aménagements peuvent être mis en oeuvre comme l’installation de rideaux.

Quels matériaux pour Une véranda en métal ou en PVC



Une véranda peut être construite avec différents matériaux. L'aluminium se taille cependant la part du lion, durable, offrant la liberté de formes, aisé d’entretien et se déclinant dans de multiples couleurs. Il donne en outre un caractère réellement contemporain à la maison. Enfin, de grands progrès ont été réalisés dans ses propriétés isolantes.

Les autres matériaux disponibles sont le polychlorure de vinyle, le plus économique, le pin, écologique et résistant voire le fer forgé, matériau indémodable.

Prix de la véranda : à partir de 15 000€



Les tarifs pour une véranda couvrent une large fourchette : il faut compter entre 15 000 et 30 000 euros, selon la surface comme des matières utilisées. Le polychlorure de vinyle est le plus intéressant pour les petits budgets, le fer forgé le plus onéreux. On peut se procurer des vérandas dans le commerce ou chez un fabricant.

Avant d'acheter le nécessaire, vous pouvez concevoir avec un logiciel de conception les plans de la véranda dont vous rêvez. Tous ces prix n'incluent pas les travaux. A ce sujet, n'hésitez pas à faire jouer la concurrence.

L'entretien de la véranda



La météo de votre région fait partie des éléments à prendre en compte lors du choix de votre véranda.

Effectivement, une fois installée, il conviendra de l’entretenir. L'alu se révèle en ce sens très pratique alors que le teck nécessite des traitements. Pour ce qui est des parois vitrées, optez pour un vitrage auto-nettoyant pour les côtés et pour le toit. Doit-on préférer une pergola ou une véranda ? En réalité, leur fonction est très différente.

La pergola se compose simplement de piliers et d'une toiture. Elle peut même faire office de première étape à une véranda. Sans être un espace fermé, la pergola sert notamment à se protéger de la chaleur comme des intempéries. Elle s’installe contre une façade ou dans une cour.

Véranda : installer soi-même ou contacter un spécialiste ?



La pose de la véranda nécessite des travaux réalisés par un as du bricolage ou un spécialiste. Au préalable, il est nécessaire d’en déterminer la vocation (cuisine, bureau, etc.) et la taille, ainsi que son exposition. Par la suite, la forme doit être étudiée (à pans coupés, ronde, etc. Si on trouve aujourd'hui des vérandas prêtes à monter, la pose d’une véranda exige un certain savoir-faire.

Un bricoleur expérimenté peut revanche installer une pergola en un ou deux jours. Si ce n'est pas votre cas, préférez les services d’un menuisier : le budget est plus élevé, d'un autre côté vous êtes certain d'obtenir une véranda bien isolée. Pensez cependant à demander la garantie décennale.